LA FIBROMYALGIE ET LES THERAPIES CORPORELLES

La fibromyalgie est une pathologie de nature chronique caractérisée par des douleurs musculaires diffuses dans des régions spécifiques et bien reconnaissables du corps ainsi que par une condition de fatigue profonde. Ces deux éléments peuvent être fortement invalidants pour la personne qui en souffre, ayant de fait la capacité de compromettre profondément son existence normale, sa vie professionnelle ainsi que celles relationnelle et affective.

Reconnue en 1992 par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS),  la fibromyalgie est une maladie de plus en plus répandue : seulement en France il y a entre 2 et 3 millions de personnes qui en souffrent.

 

Dans les dernières années, plusieurs recherches scientifiques menées dans le domaine médical se sont occupées d’évaluer l’efficacité de l’application de traitements non-médicamenteux en tant qu’approches intégratives des traitements conventionnels normalement utilisés pour son soin (antidouleurs, antidépresseurs, antiépileptiques…).

Dans ce cadre, une large partie de ces mêmes recherches ont concerné l’application de disciplines et méthodes psychocorporelles comme le yoga, la méditation, le Tai Chi, le Qi Gong et surtout la Conscience corporelle.

En relation à la Conscience corporelle, les recherches conduites se sont en particulier appuyées sur l’évidence selon laquelle l’apparition de cette pathologie – au delà de l’incidence des facteurs de nature neuronale, immunochimique, environnementale, ainsi qu’une prédisposition génétique – a souvent un élément déclencheur lié à des traumatismes émotionnels ou à la présence d’une surcharge de stress.